Activités des psychologues

slide_02-980x445   « La mission fondamentale du psychologue est de faire reconnaître et respecter la personne dans sa dimension psychique. Son activité porte sur les composantes psychologiques [pensées, émotions, comportements] des individus considérés isolément ou collectivement et situés dans leur contexte. »

(Article 2 Chapitre I du Code de déontologie des psychologues).

 

Quelles sont les missions des psychologues ?

Les missions des psychologues du pôle de psychiatrie et d’addictologie s’inscrivent dans une démarche globale de soulagement de la détresse psychique. A plus long terme, elles visent à amorcer et pérenniser une meilleure qualité de vie. Cette démarche globale est construite avec et pour les personnes accueillies au sein des structures du pôle. Les psychologues interviennent donc à différents moments et en différents lieux tout au long de cette démarche de soin.

1. Entretiens de soutien

Ces entretiens durent généralement le temps d’un accompagnement au sein d’une structure de soin. Ils ont pour but de soulager la souffrance morale de l’individu, de maximiser les bénéfices attendus des soins et de préparer une prise en charge ultérieure.

2. Evaluation psychologique

« L’évaluation psychologique vise à décrire une dynamique individuelle, le jeu des forces et des faiblesses, les déficits des fonctions adaptatives et les réactions individuelles qui déterminent une conduite » (Sultan, 2004).

A- Entretien clinique

L’entretien clinique est un échange entre un clinicien et un patient. Il vise à recueillir des éléments tels que l’histoire de vie du patient, son contexte de vie (passé et actuel), d’appréhender son fonctionnement psychologique et la présence éventuelle de symptômes ou de troubles. L’objectif de cette démarche est d’organiser et de proposer au patient une prise en charge qui soit la plus adaptée aux difficultés qu’il rencontre.

B- Evaluation à l’aide d’outils standardisés

Cette évaluation a pour but d’appréhender le fonctionnement psychologique d’un individu à l’aide d’outils standardisés, tout en s’appuyant sur les éléments issus des entretiens cliniques, pour aider au diagnostic et orienter la prise en charge. Deux types d’évaluations peuvent être proposées.

L’évaluation de personnalité vise à décrire le plus fidèlement possible différents domaines du fonctionnement psychologique d’un individu (émotions, mécanismes de pensée, rapport à soi et à autrui, mécanismes d’adaptation face au stress, ressources psychologiques disponibles), de repérer ses points de fragilité et ses lignes de force, d’intégrer ces données en un ensemble cohérent. Le psychologue formule ensuite des hypothèses sur les relations entre le fonctionnement psychologique de la personne et les difficultés adaptatives qu’elle rencontre ainsi que les éventuels processus psychopathologiques qui les sous-tendent.

L’évaluation neuropsychologique, dont les modalités sont détaillées ici.

3. Psychothérapies

La psychothérapie vise à soulager la souffrance morale de l’individu et d’engager un changement durable de son fonctionnement psychologique en vue d’améliorer sa qualité de vie. Elle s’appuie sur des modèles théoriques variés (théories psychodynamique, cognitive et comportementale, systémique, humaniste, etc.) et dont découlent différents styles thérapeutiques. Les psychothérapies se pratiquent en individuel ou en groupe.